L’anti-lune de miel est une comédie romantique que j’ai vue passer à de nombreuses reprises sur les réseaux sociaux. L’engouement des lectrices, son thème et sa couverture estivale ont eu raison de moi. C’est tout naturellement que j’ai commencé le début de l’été avec ce roman !

Résumé : Olive et Ami Torres sont des jumelles que tout oppose. La première est terriblement malchanceuse quand la seconde réussit tout ce qu’elle entreprend. Mais lors du mariage de sa soeur, Olive profite d’une intoxication alimentaire parmi les invités pour s’envoler vers Maui avec Ethan Thomas, le témoin du marié. Ensemble, ils vivent une lune de miel tous frais payés.

Mon avis : Quoi de mieux que deux écrivaines, Christina Hobbs et Lauren Billings, pour former Christina Lauren, un duo résolument féminin concoctant des romances modernes, drôles et piquantes ? L’anti-lune de miel, l’une des dernières en date, reprend tous les codes du genre avec un petit air de vacances en plus.

Après le terrible incident sanitaire qui a touché la mariage de sa sœur, Olive n’a pas d’autre choix que de s’envoler vers les îles Maui avec le témoin du marié, Ethan. Mais il y a une ombre au tableau, tous deux se détestent ! Malgré leurs réticences mutuelles, les deux compères s’embarquent dans une aventure ensoleillée et inattendue…

A nouveau, Christina Lauren offre.nt un réel page-turner avec une romance acidulée et pleine de rebondissements. Les protagonistes, presque caricaturaux, rappellent sans hésiter les célèbres Bridget Jones et Mark Darcy. Un cocktail détonnant où se rapprochent, contre leur gré, Olive malchanceuse et maladroite et Ethan carré et à cheval sur ses principes. Deux personnages que tout oppose mais la recette fonctionne !

Outre le scénario addictif avec deux des thèmes que j’apprécie le plus en romance à savoir « ennemies to lovers »* et « fake couple »**, le cadre du récit apporte une dose de fraicheur au genre. Nous voilà embarqués vers une destination idyllique ce qui contraste avec les scénarios habituels implantés dans le monde universitaire ou de l’entreprise.

La plume fluide de Christina Lauren et l’intrigue principale bien pensée, créent une réelle bulle autour des deux protagonistes. Toutefois, les personnages secondaires ne sont pas oubliés et offrent une réflexion sur les relations fraternelles, leur poids face aux choix amoureux et la confiance familiale.

Ayant besoin de feel-good ces derniers temps, je n’ai pas été déçue par l’histoire proposée par les deux autrices. J’ai aimé le personnage d’Olive qui s’empêtre sans cesse dans ses explications ce qui donne lieu à des situations cocasses assez hilarantes. Et si, j’ai trouvé que certaines scènes étaient survolées, l’Anti-lune de miel reste un bon compromis pour passer un moment agréable sur les thèmes de l’amour et de la fraternité.

En bref :  L’anti-lune de miel, avec ses personnages atypiques et ses situations plus cocasses les unes que les autres, est une comédie romantique que je vous recommande sans hésiter si vous voulez passer un bon moment cet été.

A lire si : vous aimez les romances légères et que vous n’avez jamais oublié votre héroïne maladroite préférée Bridget Jones !

Ma note : 16/20
  • *ennemies to lovers : d'ennemies à amoureux
  • **fake couple : faux couple