C’est bien connu, le printemps est la saison des amours. J’ai sûrement pris cet adage au pied de la lettre car le mois de mai a été celui de la romance ! Hormis quelques bandes dessinées, j’ai englouti des romans d’amour (new romance) les uns après les autres contrairement à mes habitudes où j’aime alterner différents genres.

La romance (new romance, new adult) est un de mes genres « doudou », ces livres qu’on lit et qui font du bien. D’ailleurs, j’envisage de rédiger une chronique complète sur ce genre (à suivre…).

Alors bilan ?

Un total de 15 lectures – 12 romans – 3 bandes dessinées
4 chroniques – 2 coups de cœur en bandes dessinées

Let’s go !

 

ROMANS

#1. The kiss quotient, Helen Hoang – 18/20 (Chronique détaillée)

« The Kiss Quotient est une romance qui traite avec délicatesse et intelligence du syndrome d’Asperger, un trouble souvent invisible qui touche environ 300 000 personnes en France. A travers le personnage de Stella, l’auteure prouve que malgré les différences chacun a le droit à l’amour. Une belle leçon de vie et de tolérance.»

 

#2. Le songe, Tarryn Fisher

« Tout commence par un rêve que fait Helena, l’héroïne. Elle s’y voit mère de famille avec le copain de sa meilleure amie, dans une ville à l’autre bout du pays, dans un futur très différent que celui qu’elle envisage alors. Le rêve est très vif et troublant et elle va se réveiller en se demandant s’il est prémonitoire. Elle se persuade que tout cela n’est pas important, mais ne cesse d’y repenser. La vie reprend, à côté de son petit-ami Neil, mais chaque décision ou événement semble la rapprocher du rêve, et cela la trouble. »

 

#3. The boy next door, Penelope Ward

« Amis…Et plus si affinités ? Chelsea se remet difficilement de la rupture avec son copain, Elec, mais elle a bien l’intention de tourner la page lorsqu’elle déménage et s’installe dans un nouvel appartement à San Francisco. Quant à elle, elle poursuit son travail d’éducatrice dans un centre qui accueille des ados. Tout irait pour le mieux si elle n’avait pas un voisin très irritant, un certain Damien, qui a en plus deux chiens qui aboient toute la journée, qui la réveillent régulièrement. Impossible de s’entendre avec cet homme arrogant, qui ne veut faire aucun effort.

Mais il n’est pas facile d’éviter celui qui vit juste à côté de chez soi, surtout qu’il n’est pas qu’un simple voisin mais également le propriétaire de l’immeuble ! Au fil de leurs rencontres, Chelsea découvre en Damien une personne différente de ce qu’elle pensait et elle commence à s’interroger sérieusement sur lui. »

 

#4. Entre ciel et mer, Penelope Ward

« Joshua Miles, à peine plus de vingt ans, vit chez sa mère, accumule les petits boulots sans avenir et tourne en rond, jusqu’à ce qu’il rencontre Gemma Blackburn, une étrangère pleine de vie, débarquée de Nouvelle-Zélande.

Ce qui débute comme une aventure sans lendemain, va rapidement constituer un véritable tournant dans la vie de Josh.

Incapable de se sortir Gemma de l’esprit, il décide sur un coup de tête, de partir la retrouver en Nouvelle-Zélande, avec pour tout viatique un sac-à-dos, un peu d’argent et le nom de Gemma sur un bout de papier.

Gemma, entichée elle-aussi, l’embarque pour un voyage-éclair autour de ce pays magnifique, durant lequel Josh va s’ouvrir à la vie, au plaisir, à l’amour, et aux chagrins d’amour qui vont de pair.
Parce que lorsque l’amour vous embarque, il arrive qu’il ne vous lâche plus, même si vous savez pertinemment que vous devez lui dire adieu. »

 

#5/6/7. Les héritiers tomes 1-2-3, Erin Watt

« Une nouvelle vie. Pour le meilleur ou pour le pire ? ?Ella Harper est une battante, une éternelle optimiste. Elle a passé sa vie à déménager de ville en ville pour suivre sa mère, à avoir des fins de mois difficiles et à penser qu’un jour elles allaient s’en sortir. Mais quand sa mère meurt, elle se retrouve seule au monde…

Jusqu’au jour où Callum Royal apparaît dans sa vie. Finis la galère et le club de strip-tease pour payer ses études. La voilà dans le grandiose manoir des Royal. De l’argent, du luxe du confort… Et… les cinq fils de Callum.

Tous la détestent, tous sont désespérément attirants. Le plus charismatique d’entre eux, Reed Royal, est celui qui est le plus déterminé à la renvoyer là où il pense qu’est sa place, dans un monde de dénuement qu’elle n’aurait jamais dû quitter. Il ne veut pas d’elle dans sa vie. Il ne veut pas lui faire une place dans le petit monde huppé des Royal. Et s’il avait raison ? Argent, excès, tromperies, faux-semblants. Tout un univers qu’Ella découvre avec stupeur. Si elle veut survivre dans le royaume des Royal, il va falloir qu’elle apprenne à édicter ses propres règles royales. »

 

#8/9/10. You kill le boy (Trilogie), Tina Ayme

« L’amour a-t-il une limite ?

Lexie est une jeune lycéenne brisée. Elle a perdu son meilleur ami et unique amour dans un accident de voiture alors qu’elle conduisait. Après qu’elle ait tenté de noyer sa culpabilité dans les soirées et les drogues, son père lui impose un ultimatum.

Entre un internement en maison de repos et un séjour chez sa grand-mère, Lexie choisit la seconde option et retourne à Mary Island, sur les traces de sa mère décédée. Mais alors qu’elle commence à remonter la pente, le destin décide de la mettre sur le chemin d’Austin. Jeune homme sombre, arrogant, caractériel et bien trop attirant pour que Lexie ne tombe pas dans ses filets.
Les étincelles créées par leurs deux caractères incandescents allumeront un brasier qu’il leur sera bien difficile d’arrêter. À trop vouloir pousser Lexie à bout, Austin pourrait bien se brûler les ailes. Entre amour passionnel et déchirement, Lexie et Austin découvriront les élans et les douleurs d’un amour sans limite. »

 

#11/12. Adopted love tomes 1-2, Gaia Alexia

« Hanté par son passé, sera-t-elle son avenir ?

Orphelin, Teagan erre depuis son plus jeune âge de foyers en familles d’accueil.
Bad boy écorché par la vie, la justice le rattrape à l’aube de ses 18 ans. La sentence ? Un an de conditionnelle durant lequel il devra se tenir à carreau s’il ne veut pas finir en prison.
Il ne lui reste qu’une chance de se remettre dans le droit chemin et c’est dans une ultime famille d’accueil qu’elle va se jouer. Mais la rencontre avec Elena, la fille aînée de la famille risque de compliquer les choses. »

 

BANDES-DESSINEES

#1. Ne m’oublie pas, Alix Garin – 20/20 (Chronique détaillée)

« Ne m’oublie pas est l’histoire d’une petite fille qui se bat contre ce mal qui ronge sa grand-mère, la maladie d’Alzheimer. Une histoire de partage et d’amour, bouleversante par sa pureté et sa tendresse. »

 

#2. Le chœur des femmes, Aude Mermilliod – 20/20 (Chronique détaillée)

« Le chœur des femmes est un concentré d’humanité qui rappelle que l’écoute de l’autre est primordiale. La bande dessinée apporte des pistes de réflexion sur les soins gynécologiques et la posture des soignants dans la prise en compte des patientes. Une belle leçon de transmission ! »

 

#3. Sorcières disent-ils, Juliette Ihler & Singeon – 15/20 (Chronique détaillée)

« Sorcières disent-ils ! est une bande dessinée ultra documentée qui retrace les origines de la chasse aux sorcières ou comment ces femmes jugées dangereuses car trop intelligentes et indépendantes ont été exécutées afin de diffuser un nouvel ordre patriarcal au service de la religion et du capitalisme. »

 

ET LE MOIS PROCHAIN ?

Encore d’autres chroniques en perspective notamment des romans que je n’ai pas pris le temps de lire dans ma PAL (le dernier V.Grimaldi m’attend impatiemment !). En revanche, pas de défi ce mois-ci, je décide de me laisser porter au fur et à mesure des semaines.

Bon mois de juin à tous,

 

Ciao Macha !