Il aura fallu presque 30 ans à Éric-Emmanuel Schmitt pour concrétiser ce projet fou. Le projet titanesque et démentiel de raconter l’histoire de l’humanité : LA TRAVERSEE DES TEMPS. Une épopée en huit tomes dont le premier Paradis Perdus est paru en février dernier. Un titre quelque peu pessimiste, alarmiste, inquiétant voire mélancolique qui, sans hésiter, donne à réfléchir…

Résumé : Cette Traversée des temps affronte un prodigieux défi : raconter l’histoire de l’humanité sous la forme d’un roman. Faire défiler les siècles, en embrasser les âges, en sentir les bouleversements, comme si Yuval Noah Harari avait croisé Alexandre Dumas. Depuis plus de trente ans, ce projet titanesque occupe Éric-Emmanuel Schmitt. Accumulant connaissances scientifiques, médicales, religieuses, philosophiques, créant des personnages forts, touchants, vivants, il lui donne aujourd’hui naissance et nous propulse d’un monde à l’autre, de la préhistoire à nos jours, d’évolution en révolution, tandis que le passé éclaire le présent.

Paradis perdus lance cette aventure unique. Noam en est le héros. Né il y a huit mille ans dans un village lacustre, au cœur d’une nature paradisiaque, il a affronté les drames de son clan le jour où il a rencontré Noura, une femme imprévisible et fascinante, qui le révèle à lui-même. Il s’est mesuré à une calamité célèbre : le Déluge. Non seulement le Déluge fit entrer Noam-Noé dans l’Histoire mais il détermina son destin. Serait-il le seul à parcourir les époques ?

Mon avis : Cela fait maintenant presque un mois que j’ai achevé le premier tome de La Traversée des Temps. Pourtant, je n’ai pas réussi à trouver les mots pour exprimer à quel point j’ai été happée par ce roman. C’est un chef d’œuvre littéraire qui, sans aucun doute, traversera les temps. Un réel coup de maitre de la part d’Éric-Emmanuel Schmitt qui en 500 pages ultra documentées réussit à nous faire voyager, déstabiliser, surprendre, réfléchir, élever, questionner, philosopher, discuter ou encore douter. Une réussite, bravo !

Cette semaine, j’ai décidé de mettre mon coup de cœur en images et de rendre hommage à cette si sublime nature que l’auteur célèbre dans Paradis Perdus.

Vous pouvez trouver la vidéo ICI.

En bref : Paradis Perdus est le premier tome d’une saga historique enrichissante et instructive qui laissera une trace dans le temps et dans nos têtes.

A lire si : vous aimez les plumes travaillées, vous avez envie de partir pour un voyage historique et initiatique de 8 tomes.

Ma note : 20/20