Je ne suis pas bibliothécaire (mince), je ne travaille pas dans l’édition (dommage) et je suis encore moins écrivain (aïe). Pourtant, j’ai envie de parler de livres. D’ailleurs, je pourrais en parler toute la journée et souvent j’en parle à moi-même (#jenesuispasseule).

L’idée d’écrire ce blog m’est venue en emmenant mes filles à l’école le matin. Comme tous les matins, je les installe dans la voiture. Et comme tous les matins, je lance ma playlist que j’ai logiquement appelée « voiture » (originalité quand tu nous tiens). Et comme tous les matins, bercée par les notes des morceaux soigneusement choisis, j’écris des articles dans ma tête. J’y commente les livres que j’ai lus, je me raconte de nouvelles histoires, je repense aux personnages de certains romans. C’est un peu ma bulle créa-litt (contraction de créative et littéraire. Oui, je sais être originale.) sauf quand ma fille ainée me demande d’écouter cinq fois de suite « Jingles Bells » – morceau que j’ai dû ajouter, après harcèlement, à la fameuse playlist et qui clairement ne m’inspire pas du tout (surtout pas/plus quand on est au mois de février).

J’ai donc décidé de sauter le pas et de faire sortir OUT OF MY BRAIN (pour les francophones purs et durs : en dehors de ma tête) tout mon ressenti sur mes lectures. Celles que j’ai aimées, celles qui m’ont marquées, celles qui m’ont bouleversées, celles qui m’ont étonnées.

J’ai envie de partager mes impressions avec d’autres book-lovers (décidément elle est bilingue celle-ci. J’arrête après, promis.) mais aussi de faire sortir des sentiers battus ceux qui passent par-là, par hasard. Parce que lire un livre, c’est comme prendre un chemin sans savoir où il va nous mener : on peut s’y perdre ou s’émerveiller de ce qu’on y découvre mais finalement on en sort, en quelque sorte, enrichi.

Et puis, tout compte fait, les livres c’est une histoire de partage. Celle d’un.e écrivain.e qui décide de faire sortir en dehors de sa tête (à la sueur de son front) une histoire tout droit venue de son imaginaire (et ça sans baguette magique). Celle qui va te prendre aux tripes, te faire frissonner, te faire pleurer (celles-ci je les adore) de joie ou de tristesse, te faire rêver. Mais surtout te faire plaisir.

Et c’est ça que moi, j’ai envie de partager avec toi, avec vous : les pouvoirs extraordinaires d’un objet ordinaire.

Ah, j’allais oublier…

Bienvenue et à bientôt,

Macha

#jai29ans
#ratdebibliothèque #maispasque
#jaimepleureràlafindeslivres
#jaimeaussibeaucouprigoler